CONDITIONS GENERALE DE LA GARANTIE CONTRACTUELLE SERENITE

La marque Direct Garantie est gérée par la société Marketing Moteur Service SARL au capital de 15.000 € - 17, rue G. de sainte Agathe -06300 Nice - N° 493 769 236 RCS Nice


Véhicules exclus:

  • Les véhicules devant être utilisés en tant que taxis, auto-écoles, ambulances, VSL et véhicules de location,
  • Les véhicules tout terrains et 4x4,
  • Les véhicules dont la valeur neuve est supérieure à 50 000 €,
  • les véhicules utilisés à l'occasion de spectacles, cascades ou d'épreuves sportives en général, et particulièrement à l'occasion de courses, de rallyes ou d'épreuves de vitesse,
  • les véhicules utilisés pour usages professionnels,
  • les véhicules ayant plus de 80.000 km au jour de la livraison,
  • les véhicules ayant plus de 5 ans au jour de la livraison.

ARTICLE 1 - OBJET DE LA GARANTIE

L'assureur prend en charge les frais de réparations (pièces et main-d'œuvre selon barème constructeur) rendus nécessaires par une panne ou un incident mécanique d'origine aléatoire selon la couverture désigné ci dessous, ce qui exclut toutes les opérations d'entretien et leurs produits nécessaires, des réglages et mises au point, les frais de déplacement et les frais entraînés par l'éventuelle immobilisation du véhicule. Le bénéficiaire ne pourra en aucun cas bénéficier des innovations ou modifications que le constructeur aura appliquées dans les équipements des véhicules sortis d'usine postérieurement à la date de fabrication du véhicule, objet de la garantie.
Pour que la garantie soit effective, le bénéficiaire ne doit pas apporter à son véhicule de modifications ou transformations hors des spécifications prévues par le constructeur ou des remplacements de pièces d'origine par des pièces d'une autre origine.
Le contrat ne se substitue pas à l'assurance Responsabilité Civile du vendeur, du réparateur ni à celle du constructeur ou de l'importateur et se situe dans la catégorie des assurances de type bris de machine. Les conséquences d'un incident mécanique ne sont donc pas couvertes.

ARTICLE 2 - GARANTIE LEGALE

Outre la présente garantie contractuelle, le bénéficiaire est toujours couvert par la garantie légale contre les défauts et vices cachés, dans les conditions prévues par les articles 1641 et suivants du Code Civil.
La garantie DIRECT GARANTIE ne se substitue en aucun cas à la garantie constructeur.

ARTICLE 3 - TERRITORIALITE

La garantie est limitée aux pannes survenues au sein de l'Union Européenne.

ARTICLE 4 - CESSIBILITE

La garantie est cessible de particulier à particulier exclusivement. La cession devra être signalée dans les cinq jours, à DIRECT GARANTIE qui peut exiger la présentation des justificatifs d'entretien et/de réparation. En cas de non respect de l'obligation d'entretien telle que décrite à l'article 10, DIRECT GARANTIE peut refuser la validation de la cession de la garantie.

ARTICLE 5 - COUVERTURE DE LA GARANTIE

La prise en charge comprend les frais de pièces et de main-d'œuvre, suivant le barème constructeur, occasionnés par la remise en état ou l'échange des pièces reconnues défectueuses des véhicules bénéficiant de la garantie. Le prix de la main d'œuvre remboursé sera le tarif en vigueur du réparateur.

Est uniquement pris dans la couverture de l'assurance :

Moteur :

Arbres à cames, bielles, bloc moteur, calculateur moteur, capteur point mort haut, chemise, coussinets de bielles & bielles, culasse, culbuteurs, guide de soupapes et soupapes, joint couvre culasse, joint de culasse, joint spis, joints, pistons, pochette de rodage, pompe à huile, poulie damper ou poulie de vilebrequin (inf. à 120 000 km), poussoirs, segments, sonde de niveau d'eau, turbo compresseur, vilebrequin, vis de culasse, les joints et tresses internes.  

Boîte de vitesse :

Arbres primaire et secondaire, carter, capteur de vitesse, convertisseur de couple, différentiel, éléments de synchronisation, fourchettes internes et axes, joints d'étanchéité, biellettes internes, pignons, pistons et tiroirs, plateau de pression, régulateurs, roulements et bagues, satellites et planétaires, sélecteurs internes, synchro, verrouillage.  

Transmission :

Cardans (avant droit et gauche), joint d'accompagnement, roulement de roue lié à la chaîne cinématique, soufflets de cardan.  

Direction :

Crémaillère, pompe de direction assistée, rotules de direction, vérin de direction.  

Circuit électrique et électronique :

Alternateur, anti-démarrage d'origine (sauf alarme), avertisseur, boîtier bitron, BSI, calculateur (injection), commodo de clignotant / phare, connexion air bag (remise en état), contacteur air Bag ou contacteur tournant, contacteur de frein a main, contacteur de marche arriere, démarreur, fermeture centralisé récepteur, moteur essuie-glace AV et AR, pompe lave glace AV/AR, moteur lève-vitre, pulseur d'air intérieur de chauffage ou mixage, platine de commande, régulateur de tension,  

Freinage :

Limiteur et compensateur de charge, maître cylindre, répartiteur, servofrein ou amplificateur de freinage, pompe à vide.  

Circuit de refroidissement :

Accouplement de ventilateur, échangeur air/air, pompe à eau, radiateurs, moteur et radiateur de chauffage, sonde de température d'eau, ventilateur ou moto ventilateur.  

Système d'alimentation :

Débitmètre, pompe à carburant / de gavage, Puit de jauge.  

Sécurité :

Air bag (si problème électrique), calculateur d'air bag, déclencheurs / rétenseurs, déclencheurs pyrotechnique.


Ne sont jamais pris en charge les petites fournitures, les fluides, les faisceaux, les contrôles, les réglages, les diagnostics, les vibrations et les bruits liés au fonctionnement du véhicule, les essais routiers ainsi que tous les travaux assimilés à un entretien normal du véhicule.

Le coût de l'échange standard du moteur et/ou de la boite de vitesse à la suite d'une panne garantie, sera réglé dans les limites suivantes, sur la base d'un devis établi au nom de Direct Garantie et du plafond de remboursement de la garantie (Article 6):
70% sur les pièces uniquement si le véhicule a plus de 100.000 km
40% sur les pièces uniquement si le véhicule a plus de 140.000 km

ARTICLE 6 - PLAFOND DE REMBOURSEMENT DE LA GARANTIE

Le montant maximum d'indemnisation pour chaque sinistre est limité à 1500 € TTC. Pour toute la durée de la garantie, le montant maximum, toutes interventions confondues, est limité à la valeur vénale du véhicule à dire d'expert appréciée au jour de la dernière panne.

ARTICLE 7 - DECLARATION DU RISQUE  

(Articles L. 113-2 et L. 113-4 du Code des Assurances) Le contrat est établi d'après les déclarations du bénéficiaire à la souscription et en cours de contrat.
Sanctions (Articles L. 113-8 et L. 113-9 du Code des Assurances)
Toute réticence, fausse déclaration, omission ou inexactitude intentionnelle sur le risque à assurer entraîne la nullité du contrat.
Toute omission ou inexactitude non intentionnelle dans les déclarations du risque entraîne une réduction de l'indemnité de sinistre.

ARTICLE 8 - PRISE D'EFFET ET DUREE DE LA GARANTIE

La garantie jouera exclusivement pendant la période indiquée sur le certificat de garantie. Les interventions au titre de la garantie ne prolongent pas la durée de celle-ci.

Toutefois, la garantie prend fin de plein droit avant l'échéance:

  • en cas de perte ou de destruction totale du véhicule, qu'elle qu'en soit la cause, ou en cas de saisie.
  • en cas de non-règlement de l'intégralité des primes dues pour la période par l'assuré c'est-à-dire par le souscripteur.
  • en cas de non respect de l'obligation d'entretien telle que décrite à l'article 10.

ARTICLE 9 - CONDITIONS D'APPLICATION DE LA GARANTIE

La garantie contractuelle s'applique à condition que:

  • Le véhicule soit réparé, dans les ateliers d'un professionnel de l'automobile,
  • Le véhicule sinistré doit être présenté au plus tard chez un professionnel agrée et la panne signalée à DIRECT GARANTIE dans les cinq jours ouvrés sous peine de déchéance des garanties sous réserve de l'article L113-2 du Code des Assurances,
  • Les opérations normales d'entretien prévues par le carnet d'entretien du véhicule aient été régulièrement effectuées chez un professionnel de l'automobile ou enregistrées sur ledit carnet et justifiées par la présentation des factures correspondantes,
  • Les pièces d'origine n'aient pas été remplacées par des pièces non agréées par le constructeur du véhicule,
  • Le véhicule n'ait pas été modifié ou transformé.

ARTICLE 10 - OBLIGATIONS DU BENEFICIAIRE

Le véhicule assuré doit être révisé, conformément aux préconisations du constructeur, aux frais et diligences du bénéficiaire dans les ateliers d'un professionnel de l'automobile. Le respect du programme d'entretien conditionne la validité de la garantie. Le non-respect d'un entretien régulier du véhicule ainsi que des opérations préconisées par le constructeur, aux fréquences prévues par ce dernier tant en terme d'âge et de kilométrage (tolérance de +/- 500 km), entraîneront la déchéance du présent contrat, même s'il n'existe pas de lien entre ces obligations et les circonstances du dommage.ance

ARTICLE 11 - MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE

Sous peine de déchéance, le bénéficiaire doit se garder de tout agissement susceptible d'accroître la panne.

Le véhicule sinistré doit être présenté au plus tard chez un professionnel agrée et la panne signalée à DIRECT GARANTIE dans les cinq jours ouvrés sous peine de déchéance des garanties sous réserve de l'article L113-2 du Code des Assurances.

Le bénéficiaire doit conduire son véhicule dans les ateliers d'un professionnel de l'automobile. Le réparateur devra alerter DIRECT GARANTIE au 0811 90 32 23 afin de pouvoir obtenir l'acceptation de la prise en charge des réparations ; confirmée par écrit. A défaut de cette acceptation, les réparations resteront à la charge du bénéficiaire. Si rien ne s'y oppose, celle-ci sera immédiatement délivrée par téléphone (nature et montant), confirmée par écrit.

L'ordre de réparation ou la facture devra être signé par le bénéficiaire. Par la suite, le réparateur adressera les documents se rapportant aux réparations effectuées sur les organes assurés.

L'assureur pourra demander au bénéficiaire toutes les justifications qu'il estimera nécessaires, telles que notamment:

  • les factures d'entretien et/ou de remise en état,
  • la photocopie de la carte grise
  • la facture d'achat du véhicule,
  • le contrat d'assurance, etc. ...

L'assureur réglera au réparateur après réception des justificatifs, le montant des dommages dans la limite de l'accord de prise en charge qu'il aura donné, suivant les garanties et leur montant maximum décrits article 5 et 6.

A l'étranger, et dans les limites territoriales décrites article 3, Le bénéficiaire devra alerter: DIRECT GARANTIE au 0811 90 32 23 afin de pouvoir obtenir l'acceptation de la prise en charge des réparations confirmée par écrit. A défaut de cette acceptation, les réparations resteront à la charge du bénéficiaire. Les factures correspondant au remplacement nécessaire (à la suite d'un incident) d'éléments garantis seront réglées directement par le client et remboursées, à son retour en France, par l'intermédiaire du garage vendeur, après accord et présentation du véhicule réparé, dans la limite des barèmes applicables en France Métropolitaine à la même période.

Tout assuré qui aura surpris ou tenté de surprendre la bonne foi de l'assureur par des déclarations intentionnellement inexactes, soit sur les circonstances ou conséquences d'un sinistre, soit sur le montant de sa réclamation, sera déchu du droit à la garantie pour le sinistre en cause. II sera tenu de rembourser à COVEA FLEET les sommes que celle-ci aurait eu à payer le cas échéant du fait du sinistre (y compris les sommes correspondant aux enquêtes d'assurance).

ARTICLE 12 - CONTROLE ET EXPERTISE

Un expert pourra être commis par le gestionnaire pour chaque sinistre dans les délais les plus brefs et au plus tard dans les trois jours qui suivent la déclaration écrite du sinistre. La mission de l'expert n'a pas pour but et rôle de diagnostiquer ou d'établir une méthode de réparation, cela appartient à la responsabilité et à l'obligation de résultat du réparateur. Cette mission est notamment de contrôler, d'identifier les pièces administratives du véhicule et d'examiner les pièces ou défauts évoqués et présentés par le réparateur, d'apprécier donc le bien fondé de l'incident afin d'aider le gestionnaire à définir l'indemnisation due au titre de la garantie.  

ARTICLE 13 - EXCLUSIONS GENERALES

Sont exclues les pannes ou dommages ayant pour origine :

  • un événement ou un organe non couvert par la garantie,
  • la guerre étrangère, la guerre civile, les grèves et lock-out,
  • les accidents (ou leur aggravation) d'origine nucléaire ou causés par toute source de rayonnement ionisant,
  • un accident de la circulation ou un choc,
  • la négligence, la faute intentionnelle ou dolosive du bénéficiaire (toute fraude, falsification ou faux témoignage entraîneront automatiquement la nullité du contrat. Il en est de même dans le cas de compteur kilométrique débranché ou changé sans que le gestionnaire en ait été officiellement averti),
  • un événement antérieur à la souscription de la garantie,
  • l'inexpérience, faute de conduite ou surrégime,
  • un défaut de préparation du véhicule ou son mauvais entretien,
  • les conditions météorologiques, forces de la nature, l'excès de froid ou de chaleur, l'immersion ou l'immobilisation du véhicule,
  • l'absorption d'eau,
  • un acte de sabotage, un attentat ou acte de malveillance,
  • un événement survenu hors de l'étendue géographique prévue à l'article 3,
  • un élément non conforme aux données d'origine du véhicule selon le constructeur,
  • un incendie quelles qu'en soient les causes et les conséquences, une explosion ou l'utilisation d'un appareil électrique ou électronique susceptible de dérégler le système interne du véhicule,
  • un vol, une tentative de vol du véhicule ou un acte de vandalisme ainsi que tout événement ayant soustrait le véhicule assuré à la garde juridique du bénéficiaire,
  • une épreuve sportive, course ou compétition (ou leurs essais) soumise par la réglementation en vigueur à l'autorisation des pouvoirs publics, ou toute utilisation non conforme à celles prescrites par le constructeur,
  • la surcharge (même passagère) du véhicule assuré,
  • l'utilisation d'un carburant, lubrifiants, ingrédients non conformes aux préconisations du constructeur,
  • un vice caché (articles 1641 et suivants du Code Civil).
  • tout contrôle technique ainsi que toute anomalie constatée au cours de ce contrôle ne constituant pas un évènement aléatoire.
  • les conséquences d'obligations que vous auriez acceptées alors qu'elles ne vous incombaient pas en vertu des dispositions législatives ou réglementaires en vigueur,
  • les conséquences de l'usure normale d'une pièce due au kilométrage parcouru qui est caractérisée par le rapprochement entre l'état constaté de la pièce endommagée, un kilométrage, son temps d'usage déterminé et le potentiel moyen de fonctionnement qui lui est usuellement prêté. L'appréciation en sera au besoin faite au dire d'expert désigné par le Souscripteur;
  • les avaries dues à une négligence ou à un défaut d'entretien
  • aggravation de dommage par persistance d'utilisation,
  • effet direct ou indirect lié à la rupture de la courroie d'accessoire et du galet
  • manque ou insuffisance de liquide de refroidissement ou de lubrifiant
  • sont aussi exclus les rappels systématiques de séries (opération de rattrapage du constructeur).

COMMUNICATION DES INFORMATIONS

o Renseignement, réclamation, médiation

Pour tout renseignement ou information sur son contrat, le bénéficiaire doit prendre contact avec Marketing Moteur Service: 17 rue G. de sainte Agathe - 06300 Nice. Tel : 0811 88 88 20 - Fax : 04 92 94 48 06

En cas de sinistre si un désaccord subsiste, le bénéficiaire aura toujours la faculté de faire appel à la compagnie Covea fleet, 160 rue Henri Champion - 72035 Le Mans


o Communication des informations

a) Les informations recueillies à l'occasion de la présente adhésion ou ultérieurement ne seront utilisées et ne feront l'objet de communication aux destinataires déclarés à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés, que pour les seules nécessités de gestion administrative ou d'actions commerciales ou pour satisfaire aux obligations légales ou réglementaires.

b) Les informations liées à l'adhésion pourront être transmises à l'apporteur d'affaires, au courtier, à l'assureur.

c) Par l'intermédiaire du prêteur, et sauf volonté contraire de votre part, vous pourrez recevoir des propositions commerciales d'autres entreprises en relation avec le prêteur par tout moyen, y compris téléphone, fax ou courrier électronique.

d) Vous pourrez exercer votre droit d'accès, de rectification et d'opposition, ou obtenir la liste des organismes destinataires des informations vous concernant auprès du Service Relations Clientèle du Prêteur dans les conditions prévues par la loi 78-17 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés du 6.01.78.

Nom et adresse des autorités chargées du contrôle de l'entreprise d'assurances : AUTORITE DE CONTROLE DES ASSURANCES - 54 rue de Châteaudun - 75009 Paris